Accueil > Témoignage : pour le bac de sport, j’ai choisi l’option cure thermale

Témoignage : pour le bac de sport, j’ai choisi l’option cure thermale

« D’abord, j’ai cru que c’était une blague. Après tout, je suis arrivé en Auvergne il y a seulement deux ans, je n’ai fait que suivre mes parents. Je n’avais jamais entendu d’une option cure thermale au baccalauréat auparavant. Mais mon prof de sport me parlait sérieusement, il me conseillait fortement cette option exclusive à l’Auvergne. C’était très instructif et avantageux, selon lui. Bref j’ai accepté, mais je ne savais pas encore dans quoi je m’embarquais ! » Antoine S. a bien fait de suivre les conseils de son professeur : l’option cure thermale lui a permis de décrocher un 18 sur 20 et augmenter sa moyenne générale. Le tout frais bachelier revient pour nous sur cette aventure 100 % Made in Auvergne.

wellness-285587_1280

C’est quand même du sport…

« J’aurais dû m’y attendre. En raison de la roche volcanique omniprésente, il existe de nombreuses stations thermales en Auvergne : Vichy, la Bourboule, Chaudes-Aigues, Bourbon l’Archambault, Néris-les-Bains, Châtel Guyon etc. Bref, la cure thermale, c’est un peu la spécialité du coin. Franchement, je n’aurais jamais cru que l’eau pouvait soigner à ce point ! La première partie de l’épreuve était de la connaissance théorique. Là, j’avoue, j’ai dû un peu cravacher. J’ai appris que l’eau de source se chargeait de minéraux au contact de la roche volcanique. Résultat ? Cette eau minérale naturelle permet de soigner divers maux : rhumatologie, traitement des allergies et même surpoids. »

 

Et j’ai plongé !

« Ce que j’ai préféré, c’est la partie pratique avec les traitements et les soins. Parce que se faire cocooner toute la journée, il n’y a pas à dire, c’est le pied. J’ai eu droit à trois jours de cure : massage, bain, etc. J’avais peur des douches aux jets d’eau, je me voyais déjà dans un film douteux mais ça s’est plutôt bien passé. J’ai même découvert que c’était agréable. Le thermalisme est une sorte de médecine naturelle sans effet secondaire. »

 

De chouettes rencontres

« Au final, j’ai rencontré pas mal de monde. De l’équipe soignante aux personnes en cure. Pas étonnant, chaque année plus de 500 000 cures thermales sont pratiquées en France. Ca m’a sorti un peu de mes soucis d’élève en terminale. J’ai pu suivre aussi plusieurs séminaires sur la santé avec des sujets aussi vastes que l’alimentation, l’art-thérapie, les traitements anti-cancéreux, la gestion du stress, etc. Je pense que ça m’a aidé à orienter mon choix post bac. Aujourd’hui j’ai envie de m’orienter vers le médical et les soins thérapeutiques. »
Vérité ou légende ?