Accueil > Les animaux du Parc Animalier d’Auvergne font eux aussi des selfies

Les animaux du Parc Animalier d’Auvergne font eux aussi des selfies

En Auvergne, les touristes ne sont pas les seuls à se tirer le portrait !
Les animaux du Parc Animalier d’Auvergne à Ardes ont aussi cédé à l’engouement général. Grâce à un partenariat avec un fabricant de caméra, lémuriens et autres mammifères se font régulièrement des selfies en toute quiétude.

 selfie singe

Le selfie n’est plus le propre de l’homme

Ce n’est pas la première fois que des animaux se font tirer le portrait. Dès 2011, les selfies cocasses d’un macaque à crête circulaient déjà sur le net. Ce macaque avait en effet dérobé l’appareil du photographe britannique David Slater en reportage en Indonésie pour se photographier. Ses sourires à pleines dents en avaient conquis plus d’un. Qu’on se rassure, point de vol au Parc Animalier d’Auvergne ! Il s’agit davantage d’apporter un nouvel éclairage sur le monde animal.

La technologie à portée de tous, vraiment de tous

Grâce à un capteur intégré, la caméra ici utilisée se met immédiatement en marche à la moindre pression. Il suffit alors aux 400 animaux des 70 espèces du Parc Animalier d’Auvergne de s’en approcher pour goûter aux joies de l’autoportrait. Un déclencheur les photographie aussitôt avec un objectif ultra grand-angle de 146°. De plus, chaque caméra est reliée à un Smartphone. Enfin, sa petite taille la rend inaperçue et lui permet de ne pas effrayer les animaux.

Des clichés originaux et utiles

Au-delà de leur dimension ludique, ces selfies permettent à l’équipe du Parc Animalier d’Auvergne de suivre de près la santé de leurs pensionnaires et de noter leurs éventuels bobos pour les envoyer chez le vétérinaire. Enfin, comme l’explique Mathilde Bacq, chargée de la communication du parc, au journal Centre France, cette opération est un bon outil pédagogique : « Nous publions les visuels sur notre page Facebook et nous allons les mettre sur notre site Internet, cela permet de montrer des animaux que le public ne connaît pas forcément. »
Vérité ou légende ?