Accueil > Marre de la grisaille ? Filez en Auvergne

Marre de la grisaille ? Filez en Auvergne

Les toits gris de Paris sous un ciel gris, c’est joli mais au bout d’un moment ça ennuie. Alors direction l’Auvergne pour faire le plein de soleil ! Avec 91 jours d’ensoleillement contre 72 à Paris, on gagne presque un mois de journées ensoleillées. Voici pourquoi il faut en profiter.

garden-107273_1280

C’est vert et fleuri

Avec ses volcans, ses lacs et ses nombreuses vallées, la région Auvergne est particulièrement verte. On peut donc prendre un bol de chlorophylle rapidement. Et dès que le soleil pointe son nez, la nature n’est pas la seule à en bénéficier. Si la journée de travail est terminée, on peut facilement attraper les derniers rayons. Le temps d’accès moyen au parc naturel régional le plus proche est en effet de 17 minutes (contre 50 minutes à Paris). De plus, les activités de plein air sont nombreuses : vélo, randonnée ou ski selon la saison.

C’est bon pour la santé

Les bienfaits du soleil sont nombreux pour la santé. Il permet de recharger l’organisme en vitamine D sous l’effet de ses UVB. Il est préconisé 15 à 30 minutes d’exposition quotidienne. Ce n’est pas tout. Depuis 1984 et les travaux du psychiatre américain Norman Rosenthal, on sait que le soleil permet de lutter contre la dépression. Il stimule la sérotonine, un neurotransmetteur intervenant dans la régulation de l’humeur, du sommeil et de l’appétit. Résultat ? Le soleil est scientifiquement bon pour le moral. Pour les enfants, la lumière naturelle aiderait enfin à mieux apprendre. Une étude menée par l’université de Liège et l’Inserm a ainsi prouvé qu’une exposition préalable à une lumière orange permet de mieux réaliser une tâche qu’une lumière bleue (provenant des ordinateurs notamment).

Retrouver le rythme des saisons

Cet ensoleillement invite à une vie plus proche de la nature. On règle son rythme biologique sur la lumière. Cela permet de mieux régler son horloge interne. On apprend aussi à lire la météorologie et à s’adapter au climat. Les habitants du Puy de Dôme sont habitués de regarder en la direction de leur sommet à 1 464 m. Et l’on dit que si le puy met son chapeau, le mauvais temps est à prévoir !
Vérité ou légende ?