Accueil > Le concours de lancer de trolls ouvre ses portes au Puy-en-Velay

Le concours de lancer de trolls ouvre ses portes au Puy-en-Velay

Une nouvelle attraction vient de voir le jour au Puy-en-Velay : le concours de lancer de trolls. Les “lanceurs” de trolls étaient nombreux jusqu’à présent à s’exercer à l’abri des regards. Pour la première fois, ils ont décidé de s’exposer et de faire connaître au grand public cette tradition auvergnate cachée. La première manifestation aura lieu le temps d’un week-end à la fin de l’année. Et qu’en pensent les trolls ? Ils sautent de joie à l’idée de sortir enfin de leur placard.

Troll

Un long combat enfin gagné

Cette manifestation bénéficie de l’absence de société protectrice des trolls d’Auvergne. Et pour cause, elle est un plaidoyer en leur faveur. Tous les touristes vont enfin pouvoir constater à cette occasion que les trolls existent vraiment. C’est ce que nous a expliqué le représentant des trolls, JL : « Il est vrai que le Seigneur des anneaux et Harry Potter nous ont remis au goût du jour. Mais il restait encore un pas à franchir. Pour beaucoup, nous ne sommes que des êtres imaginaires. Or nous travaillons depuis longtemps dans le monde du spectacle et du cirque de manière dissimulée. Nous sommes heureux et fiers que l’Auvergne soit la première région à nous reconnaître officiellement à l’occasion de ce concours. »

Une connivence ancienne entre lanceur et troll

Les lanceurs sont originaires de toute l’Auvergne. Ils ont entre 15 et 60 ans. Le lancer de troll ne demande pas en effet une grande force physique, il s’agit plus de question d’habileté et d’un savoir-faire transmis de père en fils. Le plus dur reste de trouver son troll. Le président de la ligue des lanceurs témoigne : « Le Puy-en-Velay est l’un des sites les plus visités d’Auvergne avec un 220 000 de visiteurs par an. Il faut parcourir ses nombreuses ruelles escarpées et les sentiers de randonnée de la campagne alentour pour avoir la chance de découvrir un troll. Surtout il est important de partir de très bonne heure pour ne pas les effaroucher. Ensuite, il faut connaître les techniques d’approche et savoir leur parler pour qu’ils acceptent de faire équipe. C’est une relation qui se construit sur la longue durée. »

Des vols planés de 3 mètres

Le Puy-en-Velay, avec ses collines aux pentes vertigineuses est un lieu de lancement idéal pour ce concours. Sa vue générale sur cette cité classée « Ville d’art et d’histoire » promet un spectacle grandiose et hors du commun. Des binômes ont commencé à s’y exercer. Main dans la main, le lanceur et le troll prennent leur élan jusqu’au moment du tir où le troll peut effectuer un vol de 3 mètres de hauteur sur une distance de 9 mètres. Ce n’est désormais plus la peine d’aller au cinéma et de mettre des lunettes 3D pour s’extasier devant l’extraordinaire !
Vérité ou légende ?