Accueil > Le bleu d’Auvergne, remède miracle contre l’acné

Le bleu d’Auvergne, remède miracle contre l’acné

Les adolescents ont la peau douce en Auvergne. C’est normal, ils ont un secret : une consommation régulière de bleu d’Auvergne. Une étude récente de l’Université Européenne des Pays d’Auvergne vient de révéler que ce fromage au lait de vache diminuerait de 75 % le développement d’acné (à hauteur de 100 g par semaine). Un remède miracle pour lutter contre les petits boutons disgracieux. Voilà de quoi ne plus avoir le blues !

 

Fromage

Une découverte inattendue

C’est peu après son installation en Auvergne en 2008 que le professeur anglais Todd découvre que son fils Henry âgé de 17 ans ne souffre plus d’acné. En bon scientifique, il l’interroge rigoureusement pour déceler les raisons de cette guérison. Son fils lui avoue faire une consommation régulière de bleu d’Auvergne à la cantine de son lycée. En collaboration avec Université Européenne des Pays d’Auvergne et l’Association des fromages d’Auvergne, le professeur Todd décide d’investiguer en profondeur les vertus de ce fromage particulier.

L’oxygène source de moisissure et de guérison

En se penchant sur les techniques de fabrication du bleu d’Auvergne, le professeur apprend que la tradition du bleu remonte au XIXème siècle. Un fermier auvergnat aurait imaginé d’ensemencer du lait caillé avec la moisissure bleue issue du pain de seigle puis il l’aurait percée d’une aiguille. Cet appel d’air donne un goût unique à ce fromage du Massif central d’origine contrôlée depuis 1975. Il est désormais prouvé qu’il permet de lutter contre l’excédent de sébum et de kératine, à l’origine de l’acné.

Les vertus du penicillium

Si la fabrication a depuis évolué, les aiguilles sont désormais remplacées par un piquage mécanique. Mais la recette de base n’a pas changé : lait caillé et association de penicillium roqueforti ou penicillium glaucum. Cet enzyme continue à se développer après ingestion. Or elle est un puissant régulateur des sécrétions hormonales excessives à l’origine des problèmes de peau. Déjà dans les cures thermales auvergnates, certains traitements sont proposés à base de soins spéciaux et d’un régime spécial bleu d’Auvergne. Avec la découverte de ce traitement inattendu de l’acné, les 6 laiteries et les 4 producteurs des 5000 tonnes annuelles de bleu d’Auvergne risquent fort de voir leur production augmenter ces prochaines années.
Vérité ou légende ?