Accueil > La création de la Terre décryptée par le Pays des Volcans

La création de la Terre décryptée par le Pays des Volcans

Les chercheurs de l’Université de Clermont-Ferrand ont reconstitué le processus de formation de la Terre en laboratoire pour percer un mystère jusqu’à présent resté sans réponse. Le groupe du Laboratoire magmas et volcans de l’université Blaise Pascal vient ainsi de publier dans la revue britannique Nature Communications les résultats de son enquête. La composition chimique de la Terre serait devenue ce qu’elle est aujourd’hui suite aux altérations progressives de sa croûte sous l’effet d’impacts de corps célestes.

volcanoes-691939_1280

Les dieux nous sont tombés sur la tête ? Non, ce sont les météorites

Les chercheurs auvergnats se sont penchés sur l’origine de la création. La planète bleue aurait été formée il y a 4,5 milliards d’années par l’agrégat d’astéroïdes et de météorites. Or jusqu’à leur récente découverte, on ne comprenait pas pourquoi la composition chimique de la terre différait tant de celle des météorites. Elle présente en effet plus de magnésium et moins de silicium que la famille principale des météorites, les chondrites à enstatite. Pourquoi ? Le nouveau « scénario complet de la formation de la Terre » explique ce paradoxe.

La destruction créatrice en œuvre dès le commencement

C’est ce qu’explique à l’AFP Denis Andrault, membre chercheur du laboratoire Magmas et volcans de l’Université Blaise Pascal : « Alors que la formation de notre planète a impliqué un très grand nombre d’impacts de météorites, ceux-ci ont érodé la surface de la Terre primitive. (…) Cela se serait produit au cours des premiers 100 millions d’années de l’existence de celle-ci. » Ces détériorations subies suite à ces nombreux impacts auraient fait perdre à la Terre 15 % de sa masse et auraient modifié sa composition chimique. Denis Andrault poursuit : « Si l’on conjugue le processus d’érosion de la croûte terrestre et un phénomène de recondensation à la surface d’autres éléments comme l’aluminium et le calcium, on parvient à réconcilier la composition chimique des chondrites à enstatite avec celle de la Terre. »

Pays des Volcans, terre de recherches

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont effectué des expériences en laboratoire à hautes températures et hautes pressions pour recréer le processus de formation initiale de la planète. Puis la haute technologie leur a permis de modéliser l’évolution chimique de la composition de la croûte terrestre au fur et à mesure des divers impacts de météorites. Ils ont ainsi pu faire renaître dans le pays des volcans un phénomène vieux de milliards d’années. Et cette prouesse technique a permis de résoudre un des plus anciens mystères sur terre.
Vérité ou légende ?