Accueil > Fan de court-métrage ? Rendez-vous à Clermont-Ferrand !

Fan de court-métrage ? Rendez-vous à Clermont-Ferrand !

Chaque année depuis 1982, Clermont-Ferrand devient la capitale mondiale du court-métrage. Pendant une semaine, le festival international du court métrage de Clermont-Ferrand défend les couleurs de ce format moins cher et souvent plus créatif que le long. Ne manquez pas sa 38ème édition du 5 au 13 février 2016.

Tournage

Un vivier de talents

Créé à l’initiative de l’association Sauve qui peut le court métrage, le festival a vu son succès s’accroitre au fil des années. En France, c’est le 2ème festival de cinéma après Cannes en termes de fréquentation (public et professionnel). En témoigne d’ailleurs son taux d’affluence record de 2014 : 160 000 spectateurs. Et seules les mauvaises conditions météorologiques et la neige ont empêché un renouvellement de ce record en 2015. La raison de ce succès tient autant à la sélection de qualité des organisateurs qu’à un format à part, peu connu mais plébiscité par le public.

Les plus grands sont passés par là

Le festival est aussi un tremplin pour les jeunes cinéastes. Cédric Klapisch, Jean-Pierre Jeunet, Xavier Giannoli ou Bruno Podalydès y ont fait leurs preuves. D’autres réalisateurs comme Thomas Cailley (Les Combattants) ou Marie Amachoukeli et Claire Burger (Party Burger) sont passés au long après y avoir été sélectionnés. Ils étaient d’ailleurs membres du jury en 2015. De plus, pour promouvoir le court, le festival a ouvert un marché consacré aux professionnels depuis 1986.

Au programme de 2016

En 2016, le festival de Clermont-Ferrand offrira sa 28ème compétition internationale, sa 38ème compétition nationale et sa 15ème compétition labo (section consacrée aux films numériques et expérimentaux). Pour exemple, en 2015, les sélectionneurs ont reçu 1806 films français, ils en ont retenu 210. Gageons qu’ils planchent en ce moment pour un nouveau programme de choix. (Les inscriptions sont encore ouvertes jusqu’à octobre si vous souhaitez montrer vos opus). Enfin, en parallèle, le festival donnera lieu à deux rétrospectives. L’une sera consacrée au cinéma suédois, l’autre déclinera la thématique de l’espace. Bref, un rendez-vous à ne pas manquer pour les passionnés de court métrage, les professionnels et les aspirants réalisateurs.

 

Vérité ou légende ?